Dyslexie

books-1149959_960_720

Définition

La dyslexie est une difficulté durable d’apprentissage de la lecture et d’acquisition de son automatisme, chez des enfants intelligents, normalement scolarisés, indemnes de troubles sensoriels et de troubles psychologiques préexistants.

Ni les parents, ni les enseignants ne sont responsables de ce trouble spécifique d’apprentissage.

Un retard « simple » d’apprentissage peut s’apparenter à des troubles dyslexiques.

Signaux d’alerte

Les erreurs de lecture ne sont pas spécifiques. Par contre, il est important d’observer leur fréquence et surtout leur persistance :

  • Grande lenteur dans toutes les activités comprenant de l’écrit (lecture ou écriture) d’où l’impossibilité de traiter un devoir en entier
  • Difficultés à lire, lenteur, confusions auditivo-perceptives (an/on, in/a, o/on,…), paralexies (tabac/table), erreurs visuo-attentionnelles (p/q,…), inversions et confusions de lettres ou de syllabes
  • Ecriture peu lisible dans son contenu et sa forme (graphisme, orthographe et segmentation des mots)
  • Difficultés de latéralisation
  • Meilleures performances à l’oral. Compréhension supérieure lorsque l’énoncé est oralisé
  • Difficultés spatiales : problème d’organisation, se diriger sur un plan, besoin de repères
  • Difficultés temporelles : se situer dans le temps, établir une chronologie, un ordre séquentiel
  • Fatigabilité
  • Gêne par le bruit qui perturbe la concentration

Les capacités d’apprentissage sont normales si on passe par une autre modalité que l’écrit (d’où l’importance de proposer des adaptations scolaires).

Adaptations

Pour l’enseignant

Certaines mesures sont à mettre en place en classe:

  • Lire les consignes écrites
  • Octroi d’un tiers temps supplémentaire
  • Limiter la copie
  • Aérer les documents, grossir les caractères
  • Eviter les recto/verso
  • Questionner l’enfant par écrit uniquement lorsque cela est nécessaire, autrement, privilégier l’oral.

A la maison

  • Proposer aux parents de continuer à lire des histoires tous les jours
  • Ecrire sous la dictée de l’enfant
  • Préserver au mieux l’aspect plaisir du contact avec l’écrit
  • Ne pas se décourager devant la lenteur des progrès et la durée des rééducations

 

cropped-entete-kessels-angelique1.jpg

Publicités