Troubles de l’attention et de la concentration

trouble-attention

Pour apprendre, il est primordial de pouvoir poser son attention. Si la logopède suspecte des difficultés attentionnelles lors de la réalisation de son bilan logopédique, elle pourra proposer aux parents de se rendre chez un(e) neuropsychologue afin de réaliser un bilan neuropsychologique.

Ce bilan permettra de faire le point sur les différentes sphères de l’attention :

Fonctions attentionnelles

Types d’attention Définitions Exemples
Alerte Etat général d’éveil du système nerveux central. Il faut être capable de traiter des informations et répondre aux stimulations de l’environnement. – A l’école, l’enseignant appelle l’élève.

– L’élève décroche au fur et à mesure de la journée.

Attention sélective Choisir le stimulus (visuel ou auditif) sur lequel se focaliser et donc négliger les autres.

= zoom

– Parcourir un texte pour y trouver une information précise
Attention soutenue

 

Maintenir son attention (visuelle ou auditive) de façon continue durant un intervalle de temps donné, durant une longue période. – Lire un livre

– A l’école, l’élève fait une compréhension à l’audition.

Attention divisée Pouvoir gérer deux ou plusieurs tâches (visuelle et/ou auditive) simultanément. – Ecrire et écouter l’enseignant en même temps

– Conduite d’une voiture

Fonctions exécutives

Définitions Exemples
Inhibition S’empêcher de produire une réponse automatique, arrêter la production d’une réponse en cours et écarter les stimulations non pertinentes pour l’activité en cours. L’inhibition peut être cognitive ou motrice.

= filtre et arrêt

– Rester attentif à une conversation malgré le fait qu’on entend ce qu’il se passe dans la pièce d’à côté.

– Si défaut, on pourra avoir un enfant qui chipote tout le temps, qui ne sait pas rester en place,…

Flexibilité Passer d’un comportement à un autre en fonction des exigences de l’environnement. – Effectuer un devoir de calcul avec en alternance une addition puis une soustraction,…

– Ecrire un texte avec différents temps de conjugaison.

Planification Organiser une série d’actions en une séquence optimale visant à atteindre un but. – Réfléchir à l’organisation de sa journée.

– Organiser ses leçons afin de mieux les comprendre et les mémoriser.

Mémoires

Définitions Exemples
Mémoire à court terme Rétention de l’information pour une durée brève. Se souvenir de l’endroit où on a posé son GSM. Une fois trouvé, l’information est effacée.
Mémoire de travail Elle permet de stocker et de manipuler des informations pendant des courtes périodes et lors de la réalisation d’une activité. Pour comprendre le sens d’une phrase, il faut garder en mémoire le début, le temps de la lire jusqu’à la fin.
Mémoire à long terme Son rôle principal est d’emmagasiner de façon permanente (ou quasi-permanente) les informations pertinentes issues de la mémoire à court terme. Les souvenirs

Salon Mazeau, les fonctions attentionnelles et exécutives sont des fonctions de haut niveau qui commandent et déterminent toutes les autres fonctions cognitives. D’où la grande importance que l’attention soit correctement installée pour permettre aux apprentissages de se développer harmonieusement.

Une fois le bilan réalisé et la remise de conclusions donnée aux parents, le neuropsychologue pourra conseiller une prise en charge des troubles attentionnels. Un programme Tomatis pourra être proposé selon les difficultés afin d’améliorer les fonctions exécutives notamment.

La réalisation d’un quotient intellectuel pourra être également envisagée car ce dernier apporte des informations précieuses concernant les forces et les faiblesses de l’enfant. Pour obtenir un remboursement auprès de la mutuelle (langage oral), le quotient intellectuel est obligatoire.

Adaptations scolaires et à la maison

  • Décomposer la consigne (pas seulement la répéter) en plusieurs tâches simples
  • Faire reformuler la consigne par l’enfant
  • Limiter la durée des tâches
  • L’enfant doit être placer près de l’enseignant, loin de la fenêtre, avec un voisin calme, en éliminant les éléments de distraction
  • Rappeler l’élève par un geste ou un code discret en cas de distraction. Un trouble attentionnel n’est pas un synonyme de manque de volonté, de motivation. Il s’agit d’un réel trouble.

Sources

Formation sur la prise en charge des fonctions exécutives et attentionnelles dans le cadre d’une rééducation en logopédie (De Breuck Noëlle et Jamart Anne-Catherine).

www.crfna.be (Centre de Réadaptation Fonctionnelle Neurologique Ambulatoire, Bruxelles)

cropped-entete-kessels-angelique1.jpg

Publicités